Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mars 2012 2 27 /03 /mars /2012 17:52
Lors du grand Dîner de 2009 [1], le président du CRIF Richard Prasqier exigea qu'on nettoyât la toile électronique - l'antisémistisme, auquel Prasquier prête une telle envergure, que Noam Chomsky (antisioniste) ne remettra sans doutre plus les pieds à Paris… Le grand ménage va bientôt commencer, à en croire Nicolas Sarkozy, qui a pris la balle au bon, après les attentats de Montauban et de Toulouse. Le public est attaché à la liberté d'expression mais Sarkozy ne risque pas l'opprobre [2], tant l'émotion est grande.

«'faut boucler internet, Nico'…
…les muz' qui deviennent patriotes,
c'est pas bon pour Israël!»

En un sens, je comprends le Président (le petit). Après tout, c'est sur la toile que Mohamed Merah réservait ses nombreux billets d'avion, dont - mon souci du détail! - on se demande comment cette petite frappe les payait. Je me demande aussi pourquoi le corps de Merah n'a pas été, comme ceux de ses dernières victimes [3], envoyé en Israël; après tout, ce pays faisait partie des destinations préférées [4] de ce garçon «en recherche». Oserai-je dire que le CRIF a râté là une occasion de montrer aux Français musulmans qu'on ne faisait pas d'amalgame

Aymeric Chauprade, professeur au
Collège interarmées de défense:
«le terrorisme est d'abord un fait étatique» [5]

Blague à part, amalgame il y a [6].
1. Cet amalgame,
2. les séjours en Israel d'un individu que l'OTAN avait renvoyé en France après l'avoir interpelé en Afghanistan [4],
3. la responsabilité de la DGSE dans ces séjours [7],
4. la passivité sur commande des services français qui suivaient Merah,
5. la collaboration de ce dernier et la DCRI [8],
6. la maladresse forcée de la Police qui voulait Merah plutôt mort que vif [9]…

…répondent à deux questions qui n'en font qu'une [10]:
1. qui payait les voyages de Merah?
2. cui bono, in fine [11]?

«Derrière chaque Wahhabite salafiste égorgeur,
on a l'argent du Qatar* et le manipulateur sioniste»
* Le Monde du 9/12/2011

Je laisserais, en Jésuite, le lecteur répondre lui-même, si Alain Soral ne l'avait pas déjà fait. Celui-ci n'est pas le seul: «la diffamation d’Israël par les médias français et européens attise la haine des Juifs et est partiellement responsable de la tuerie de Toulouse»
(i)… Mais il est des conclusions qu'on ne peut pas tirer soi-même, quand le cynisme et la méchanceté qu'elles révèlent mettent en jeu un mécanisme de défense - le déni [12]. Alors, souvenons nous de Paul Barril, ancien numéro deux du GIGN et de la cellule antiterrorite de l'Elysée. Barril affirma (ii), avec les précautions de celui qui tient à sa survie fiscale – à sa vie tout-court – que le Mossad attaqua le restaurant juif de la rue des Rosiers à Paris, le 9/8/1982.
(i) Emmanuel Navon, JSSNews, 27/3/2012
(ii) "Guerres secrètes à l'Elysée 1981-1995", Albin Michel, p.38-40

On comprend l'urgence qui
presse le foutriquet à la botte…
…quand les Arbitres des élégances se
prennent les pieds dans la toile [13]

la-quenelle-de-Dieudonne.jpg Le Mossad joua ainsi la carte de la victimisation, pour redorer le blason d’Israël. En général, il joue sur du velours, devant un public qui regarde en boucle les «heures sombres de notre Histoâââre». Les 11, 15 et 19/3/2012 (Montauban & Toulouse) sont de ces heures-là, Prasquier, au même titre que le 9/8/1982 (rue des Rosiers). En attendant que lumière soit faite sur une sombre histoire, une chose est claire: on ne peut plus lutter contre le terrorisme, sans censurer la toile et soutenir Israël - la question 2 ci-dessus.

Denis Jaisson

[1] «prosternation générale du personnel médiatique et des instances républicaines, président de la République en tête» (Alain Soral, dans "Comprendre l'Empire - Demain la gouvernance globale ou la révolte des nations?", Blanche, 2011, p.195)


La surenchère dans la lutte contre l'antisémitisme imaginaire est une étape de la campagne électorale: «je serai implacable dans la lutte contre l'antisémitisme. La sécurité des juifs de France, ce n'est pas l'affaire d'une communauté en particulier, c'est celle de la communauté nationale», a déclaré Flanby (Actualité juive du 19/4/12). Nous voila rassurés, nous qui «sommes tous des juifs allemands» (Cohn Bendit à l'Express, le 16/4/1998).


[2] On ne plaisante pas avec ça, en pleine période électorale. Maximilien de Robespierre, le 30/5/1791: «la plus terrible de toutes les peines pour l'homme social, c'est l'opprobre, c'est l'accablant témoignage de l'exécration publique». Ca a vieilli; le lecteur éclairé remplacera «l'opprobre» par «l'antisémitisme»…


…qui est l'arme politique de ceux qui le suscitent pour poser en victimes.


[3] Saluons la mémoire des trois soldats assassinés par Merah, auxquels la police et les media de la crétinformation accordèrent beaucoup moins d'attention qu'aux victimes juives de Merah.

Ces soldats sont un «détail» à l'envers
Jean-Marie Le Pen: «c'est la 2ème guerre mondiale
qui est un détail de l'histoire des chambres à gaz»
("La traversée du miroir", France-5, 25/5/2011)


[4] Le Monde du 22/3/2012, dans un papier auquel Prasquier reprochera son antisémitisme subliminal. Plus servile, Philippe Oswald*, dans un papier faussement exhaustif, ne dit rien des séjours de Merah en Israel. Il pose d'autres questions, pour n'y pas répondre, en balayant les réponses qui s'imposent, sous la dignité

Oswald: la pose de la glose
Philippe-Oswald.jpg
John Swinton: «nous* sommes
des prostituées intellectuelles»
* les journalistes

* Oswald est l'ancien chef de la rédaction de Famillelogo UMPChrétienne (FC) et un auteur régulier chez libertepolitique.com, le site sarkozyste de rabattage des Catho' de droite. Il a été remplacé par un puceau - Aymeric Pourbaix - comme Sarkozy va l'être par Francois Hollande. La manipulation du public devient grotesque, au point qu'il faut des imbéciles pour faire le lampiste, quand les aigrefins savent qu'ils risqueraient trop gros s'ils ne descendaient pas du manège, tant les enchères sont montées…


[5] Guy Debord, dans ses "Commentaires sur la société du spectacle": «Cette démocratie si parfaite fabrique elle-même son inconcevable ennemi, le terrorisme. Elle veut, en effet, être jugée sur ses ennemis plutôt que sur ses résultats. L’histoire du terrorisme est écrite par l’État; elle est donc éducative. Les populations spectatrices ne peuvent certes pas tout savoir du terrorisme, mais elles peuvent toujours en savoir assez pour être persuadées que, par rapport à ce terrorisme, tout le reste devra leur sembler plutôt acceptable, en tout cas plus rationnel et plus démocratique» (éd. Gérard Lebovici, 1988, §.IX)

«Comment r'connaît-on un terroriste, chef?»vigie-pirate.jpg
- ferm' la, Ahmed!


[6] Le Front national a payé la caution qui l'a sorti du ghetto médiatique: la 1ère lecture de l'Islam français (i), comparé à l'Occupation (Le Monde du 11/12/2010). la mode est donc à la croisade judéo-chrétienne (ii) et Gilles-William Goldadel en profite: on ne peut pas combattre le terrorisme, sans soutenir Israël (iii)…

Et si on faisait un 2ème «apéro saucisson-pinard»…
…un vendredi de carême, William?

(i) 2ème lecture: c'est à dessein que l'Etat permet que des idiots utiles enfreignent la loi en priant dans la rue; le B-A-BA de la manipulation: action-réaction-solution.
(ii) Ce terme politique (soumission induite par le rapport de force médiatique et "La trahison des clercs" racontée par Julien Benda) est un non-sens religieux; Saint Paul: «il n'y a plus ni juif ni païen« (lettre aux Galates, 3-28).
(iii) On lira avec intérêt le journal intime de Moshé Sharett, 1er Ministre d'Israël, de 1953 à 1955 - "Israel's sacred terrorism" de Livia Rokach; pas 2 poids-2 mesures, n'est-ce pas?


[7] La Foglio* du 26/3/2012 affirme que la DGSE (ii) fit rentrer Merah en Israël (traduction chez oumma.com). Pourtant, «la DGSE opère dans un cadre juridique et déontologique très strict» (defense.gouv.fr)

Dieudonné, à propos de la…
…déontologie de la DGSE


[8] Yves Bonnet*, dans La Dépêche du 27/3/2012: «le garçon (Merah) avait manifestement des relations avec la DCRI, comme on l'a appris à travers les déclarations de Squarcini» (le directeur de la DCRI) [5].
* ancien directeur de la DST, Yves Bonnet est le président du CIRET

Mohamed, lampiste...
Mohamed-Merah.jpg
...de l'affaire Squarcini-Merah

Je fais la boucle, quitte à encourir l'Anathème des anathèmes: «le préfet Bernard Squarcini est né à Rabat au Maroc, au sein de la communauté juive franco-marocaine» (fil-info-france.com)… Squarcini, dans l'Express du 29/02/2012: «Il n'y a pas de barbouze chez moi» - ouf! Car, «après la mort (laquelle?) de ben Laden, ça risque d'être pire qu'avant» (Squarcini, sans rire, à La Provence du 3/5/2011). Oswald de libertepolitique.com et Puceau Pourbaix de FC [4] seront-ils les autistes de l'affaire Merah?


[9] Plutôt mort comme Khaled Kelkal ou comme Jean-Claude Gos et Rachid Belkir, que vif comme Klaus Barbie. Si l'indigence de Merah faisait pitié, il en serait allé autrement d'un procès, où une pointure comme Maître Jacques Vergès aurait embarrassé le Maître de cérémonies

[10] La bécassine Catherine Rouvier a donné un exemple de la soumission féminine à l'ordre dominant (i), en écrivant, à propos de Mohamed Merah: «l’abandon du père ne fait pas que des criminels, mais (...) elle peut conduire à des comportements dangereux» (ii). Alain Soral (i): «l'esprit féminin se meut à l'intérieur d'une seule catégorie: le tout psychologico-affectif. D'où une tendance (...) à ne pas comprendre les phénomènes politiques, faute d'en identifier les causes économiques et sociales» (p.45). Rouvier escamote ainsi la question-Merah: quid bono? Soral (i): «la féminisation est, pour ceux qui règent sur la social-démocratie néo-libérale, un indéniable facteur d'obéissance» (p.120) - la soumission de Thierry Boutet au paradigme libéral de la fausse opposition gauche bobo-droite financière (iii)...
(i) Alain Soral: «le respect absolu du père conduit plus tard l'esprit féminin à ressentir l'ordre dominant comme indiscutable et indépassable» - "Vers la féminisation? Pour comprendre l'arrivée des femmes au pouvoir", éditions Blanche, 2007, p.58
(ii) Rouvier, pour libertepolitique.com, le site sarkozyste de rabattage des Catho' de droite - "Il pleut sur Nantes: de l'abandon du père au meurtre collectif", 26/4/2012
(iii) «Faire semblant de croire que le PS ou la droite c’est bonnet blanc et blanc bonnet pour en tirer un profit politicien ne témoigne pas non plus d’un grand souci de la France», libertepolitique.com, 26/4/2012

[11] Quid bono fait diversion, en plaidant rivalités, cafouillage et gaspillage à la DCRI, par la bouche de Sam, brave p'tit gars déçu: «les ambitions personnelles des patrons de services ont rapidement mis à mal ce magnifique outil». Puis Sam botte en touche: «pour faire ce qu’il a fait Mohamed Merah n’a pu agir seul. Il a bénéficié de l’appui logistique et financier d’une des 80 cellules islamistes actives identifiées sur le territoire national» (JSSNews, 25/3/2012).
Choc-des-civilisations.gif On fait croire au peuple qu'on se trompait sur Merah, chaperonné par la DGSE [7] et la DCRI [8], car celui qui se trompe n'est pas pervers [6(i)]; il est
seulement stupide ou incompétent*… La marque de fabrique du témoignage fabriqué est dans l'essentiel du papier de JSSNews: «étant moi-même de culture musulmane, je sais de quoi je parle, il n’y a pas d’islam modéré; chalom», écrit Sam - le «chalom» est de moiclin d'oeil
* "Le fiasco des services secrets", Serge Raffy, Nouvel Obs' du 29/3/2012

[12] «Les gens normaux ne savent pas que tout est possible» - David Rousset, dans "L'univers concentrationnaire", et Maurice Rajsfus, à propos de la hiérarchie juive du camp de Drancy (exergue de "Drancy, un camp de concentration très ordinaire").

[13] Que dire, de l'invention de Gutenberg, Monsieur Finkielkraut? Au grand dam de ce jaculateur laborieux d'une pensée constipée, Udo Ulfkotte*, goy impertinent, fit front à l'Anathème des anathèmes. Il écrivit - oui: il écrivit! - dans "Der Krieg im Dunkel" ("La querre te l'om-preu") que «des agents du Mossad avaient fomenté des émeutes dans les banlieues françaises en 2005» (p.81). Ulfkotte ajouta prudemment: «que Sarkozy vienne d'une famille de confession judaïque et monte l'opinion publique contre une partie de la population, avec des propos provocateurs (racailles) mais de manière vraiment involontaire, est pure coïncidence» (p.82)…
* confident du BND, quand ce service de renseignement allemand montre les dents, en coulisse, à un partenaire indélicat [7,8]…
Luc Ravel Père Pierre-Henri Montagne l'Eau Vive Briançon Pierre-Yves Ginot général Benoît Puga

Partager cet article

Repost 0
Published by Denis Jaisson - dans France
commenter cet article

commentaires

Liste des papiers

Les gauchistes - vraiment naïfs, faux culs ou vrais cons?
20 juin 2016

Campagne de vaccination ou terrorisme sanitaire?
12 avril 2016

2016, Goodyear pour le terrorisme
13 janvier 2016

L'amalgame de l'agrégé, ou la philodoxie de Jacouille
22 mai 2015

Monsieur le 1er Sinistre,
4 avril 2015

Raffarin, corps et âme: «j'ai une chose, au fond de moi»
9 juillet 2014

Lettre ouverte à l'UMPS et autres produits dérivés (i) du Système
21 mai 2014

Jérôme Kerviel : «la fête continue»
26 mars 2014

L'hyperbole du bon Samariton - Lettre ouverte
1er mars 2014

Chasteté de trottoir, à Ouest France
15 octobre 2013

La nouvelle Bible - le "Notre Père" modifié
11 sept. 2014

Le Maître enculera le larbin qui le suce
24 août 2013

Les racailles de l'armée française
19 juin 2013

Le mariage homo' est un contresens, aux deux sens du mot
6 février 2013

Qui les Chrétiens syriens gênent-ils ?
22 déc. 2012

Quand Gaillot s'achète une conduite...
8 nov. 2012

Agiter le peuple avant de s'en servir (2ème partie)
8 oct. 2012

Chiens de guerre
1er oct. 2012

à Jègue
15 août 2012

Un prêtre syrien écrit à François Hollande
25 juillet 2012

Rendez nous Jésus !
2 juillet 2012

Les Catho' voteront-ils pour Sarkollande, le 6 mai ?
28 avril 2012

La Kommandantur se fâche
5 avril 2012

Fais l'ménage, Sarko' !
27 mars 2012

La gifle de Poutine
22 mars 2012

l'Allemagne a tout gâché
7 février 2012

«Agiter le peuple avant de s'en servir» (Talleyrand)
4 février 2012

Le doigt sur la couture du pantalon descendu sur les chevilles: schizophrénie ou féminisation de la Grande Muette? (4/4)
18 déc. 2011

Le doigt sur la couture du pantalon descendu sur les chevilles: schizophrénie ou féminisation de la Grande Muette? (3/4)
17 déc. 2011

Le doigt sur la couture du pantalon descendu sur les chevilles: schizophrénie ou féminisation de la Grande Muette? (2/4)
16 déc. 2011

Le doigt sur la couture du pantalon descendu sur les chevilles: schizophrénie ou féminisation de la Grande Muette? (1/4)
15 déc. 2011

La bactérie des écoliers
7 juin 2011

La bactérie de la Bundeswehr
4 juin 2011

Le Roman de la Bretagne
19 mai 2011

Ici Karzaï : au pied ! (humour)
19 mai 2011

A qui profitera le dividende salarial ?
7 mai 2011

Chrétiens, Musulmans et Socialistes pour la Vie
16 juin 2010

Si Marie chez nous est Reine...
23 avril 1994

le Pont-Neuf
1er avril 1989